Image de NeoSting sous licence CC-By

Depuis l'annonce de la fermeture de Google Reader, on découvre régulièrement de nouveaux services pouvant le remplacer. Des lecteurs de flux rss, il y en a effectivement beaucoup, et peut-être toujours plus. J'ai découvert récemment Inoreader, créé par Yordan Yordanov, un développeur déçu par cette annonce qui s'est mis en tête de créer une alternative. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'Inoreader a quelques atouts à faire valoir et surtout, Yordan n'a clairement pas chômé.

Inoreader existe sous plusieurs formes d'applications. Ici l'application pour Chrome, le "simple" service web, mais aussi les versions mobiles (pas d'applications sur les Stores, mais la version mobile du service est très bien faite). Le service étant dans le cloud, tout ce que vous faites d'un côté sera sauvegardé sur les autres périphériques. La synchronisation se fait par rechargement de la page. De plus, pas de technologies bizarres comme flash, tout se passe par du html5, et c'est clairement réussi.

Tout ce que l'on peut demander à ce genre d'application, et bien plus encore, se trouve dedans, sans compter les très nombreuses options de personnalisation (thème, texte plus gros...) et d'intégration (pocket, instapaper...). Pas de limitation dans le nombre de flux, un accès sécurisé en HTTPS, intégration aux réseaux sociaux et partages, nombreux raccourcis clavier, multilingues, statistiques, organisations structurelles par dossiers simple à faire, gestion future des tags...

L'interface (traduite en français par Breat) n'est pas encore à la hauteur de mon format préféré, à savoir celle d'un logiciel comme liferea, mais elle reste probablement l'une des plus réussies et fonctionnelles qui soit. Exit toutefois l'apparence qui plaît beaucoup comme celle de Feedly, elle reste dans une approche classique, presque "minimaliste" et légère, avec de nombreuses icônes bien placées.

20130608-10:12:53-1348x635-1

20130608-10:19:18-1338x579-1

20130608-10:21:55-1338x579-1

Force est de constater que Inoreader est particulièrement efficace, et même plutôt bien aboutit. C'est presque trop beau pour être vrai et surtout gratuit. Mais n'oubliez pas que même si ce service est très bien fait, il ne faut pas oublier que pour le moment, il reste un service web dans un cloud privé et non libérée. Vous ne pouvez pas l'installer sur votre serveur pour garder votre indépendance, et à tout moment, le service peut fermer. Par contre, si un jour, son développeur pouvait proposer une version libérée dans l'openspace - pas forcément gratuite - ça vaudrait encore plus la peine de s'y intéresser pour les libristes. Pour les autres, vous devez au moins l'essayer, car vous pouvez à tout moment supprimer votre compte.


Crédit : Via


Discuter sur le Chat en live et par email ou sur SeenThis

Ça pourrait vous intéresser