Image de NeoSting sous licence CC-By

Street Lab, en collaboration avec l'Institut de la vision, a eu l'idée de créer un jeu qui permet de sensibiliser les gens aux handicaps visuels, afin de mieux leur faire comprendre comment les malvoyants appréhendent leur environnement. Iris & Co est donc un jeu en vue subjective qui place le joueur au niveau de l’œil d'un malvoyant. Cinq pathologies sont pour le moment recensées, et le joueur devra effectuer des missions avec les différents types de handicaps. Rétinopathie pigmentaire, dégénérescence maculaire, maladie de stargardt ou encore glaucome congénital font partie des challenges que le joueur devra surmonter. Il comprendra alors que réaliser des actions simples sont souvent de vrais challenges pour les handicapés.

Le but de Street Lab est de contribuer à la recherche appliquée de l’Institut de la Vision pour concevoir des solutions innovantes en définissant les usages pour les personnes déficientes visuelles. Elle évalue alors les produits et services destinés à améliorer leur autonomie.

3615 MaVue

Si vous vouliez savoir à propos de mon handicap, je fais bien partie des 2 millions d'handicapés visuels en France. J'ai ce que mon ophtalmologue appelle, un Colobome avec un tas de trucs supplémentaires qui m'ont été fournis gracieusement à la naissance. Plus simplement, il s'agît d'une malformation de naissance, qui semble avoir été provoquée par une toxoplasmose (avec un doute pour une rubéole) pas détectée pendant la grossesse, et qui est survenue au moment de la formation des yeux. C'est un véritable bordel à l'intérieur, paraît-il. Résultat : je cumule certains handicaps cités dans ce jeu. J'ai une périphérie visuelle très mauvaise, et je ne vois pas partout. On appelle ça un reste visuel, à savoir, une vision très restreinte, voire aveugle, partout sauf, pour ma part, en bas à droite de l’œil gauche. Au meilleur de ma vue, j'ai à peu près 1/10ème, et je suis obligé de regarder à 10 centimètres au maximum (voire 1 ou 2 cm sur les smartphones) pour pouvoir lire, grâce à une myopie qui m'aide bien. L’œil droit, quant à lui c'est l'inverse avec une vision à 1/20ème possible qu'à l’extrême gauche. Enfin, pour lui, c'était, jusqu'à ce que je déclare dans un effort démesuré une luxation du cristallin (c'est très rare, paraît-il...) Du coup, l’œil droit étant trop petit (plus petit que le gauche), je n'ai pu recevoir un nouveau cristallin. J'y vois donc avec, uniquement les formes et les couleurs dans une ambiance plus que trouble ; l'équilibre est délicat et une vision 3D de l'environnement est proscrite. Il paraît aussi qu'avec l'âge, ça ne va pas s'arranger, mais je garde le moral.

Le trailer du jeu

Plus qu'un long discours, voici une vidéo qui suffit à elle seule pour comprendre dans quel monde vivent une partie des handicapés. Il suffisait juste de commencer par là, parce que je ne suis pas sur que le jeu intéresse beaucoup de monde.


Discuter sur le Chat en live et par email

Ça pourrait vous intéresser