ovh, cloud nas

OVH, créée en 1999 a développé son propre réseau dédié à l'hébergement de sites et est devenue récemment le premier hébergeur en Europe et le quatrième au niveau mondial. Du côté des statistiques, ça donne quand même en juin 2011

  • 18.000.000 de sites
  • 100.000 serveurs
  • 400.000 clients
  • 2.300.000 noms de domaine

Pour ne pas relâcher ses efforts, la société s'oriente aujourd'hui vers des offres adsl en France plus que compétitives avec des prix à partir de 20 euros (TTC) pour de l'adsl pur. et revendique même un internet neutre et militant. C'est Benjamin Bayart, qui va être content, à moins que ce ne soit qu'un argument commercial pour se différencier des autres FAI qui ont tendance à vouloir pratiquer de plus en plus le Deep Packet Inspection.

En revanche, Benjamin va être un peu moins ravi d'apprendre que la société va continuer sur sa lancée en proposant une future offre relativement similaire à Dropbox. Baptisée Cloud NAS, et en béta gratuite pour le moment, cette offre de stockage dans le cloud propose une incroyable capacité de 1 To. Fonctionnant sur le protocole WebDAV, ce stockage en ligne permet d'être compatible avec à peu près n'importe quel périphérique mobile (et bien sûr desktop) et il sera même partageable avec 5 autres utilisateurs. Il est donc relativement simple d'envoyer ses fichiers et même ses configurations dans le cloud. En revanche, la gestion en ligne est pour le moment très sommaire, et il faudra que OVH évolue vers un manager nettement plus convivial, ce qui n'a toutefois jamais été vraiment sa grande force. A savoir qu'un fichier ne pourra pas excéder les 10Go.

Difficile à dire maintenant, si ce service plaira et rencontrera un grand succès. Tout dépendra de la facturation associée mais OVh promet des prix, là aussi très compétitifs. Enfin, contrairement aux sociétés américaines concurrentes, sous l'égide du Patriot Act (qui donne tous les droits de lectures aux fichiers en cas de besoin), OVH semble pouvoir encore proposer un stockage à l'abri des regards et donc "personnel", mais dans lequel, il sera interdit de stocker des contenus illégaux, ou tout du moins de les partager.


Crédit : Source


Discuter sur le Chat en live et par email ou sur facebook, Diaspora*,

Ça pourrait vous intéresser